Cécile Mainardi : L’Homme de pluie


Sorti tout récemment semble-t-il, et déniché en librairie : le dernier livre de Cécile Mainardi, un petit volume intitulé L’Homme de pluie. Des variations autour de l’idée de pluie, et l’apparition-disparition d’un homme qui en découle. Extrait.


(...)

la pluie qui tombe en lui
est la condition non programmable
de son apesanteur


un cercle d’inutilité motrice
tous les six mètres
non tous les dix


le lire est la seule manière pour vous de le comprendre
et pourtant je regrette de l’exprimer avec des choses lisibles


quel ensemble la notion d’indessinable
et celle d’invisible ont-elles en commun ?


ce lieu où tombe la pluie
ce lieu que n’emprisonne pas la pluie
ce lieu du potentiel pur
d’où imperturbablement et sans répit
par une ligne tu surgis

(...)
Cécile Mainardi, L’Homme de pluie, éditions Série discrète, 2017   

 
Bill Viola, The crossing

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire